Un Tibet au Canada

11.50 €

La mort programmée des Innu.

Ethnies documents 26, Printemps 2000, 104 p.

de Colin Samson, James Wilson & Jonathan Mazower
Survival International

Pourquoi une communauté indigène d’une nation aussi puissante que le Canada souffre-t-elle du plus haut taux de suicide dans le monde? Pourquoi des familles entières sont-elles déchirées par l’alcool, les abus sexuels d’enfants et la violence? Jusqu’à la fin des années 1960, les Innu, peuple de chasseurs nomades vivaient en paix relative dans les forêts du Canada oriental. Aujourd’hui, sédentarisés dans des conditions misérables, ils connaissent un sort indigne d’un pays démocratique.

En comparant l’occupation chinoise du Tibet à la situation des Innu du Canada, ce document dénonce le processus de désintégration culturelle et sociale qui affecte aujourd’hui les communautés innu du Canada. En Chine comme au Canada, le projet est le même : l’absorption dans la majorité d’une minorité fomentatrice de troubles, permettant ainsi l’exploitation de terres d’un riche potentiel et de leurs ressources. Nitassinan, le territoire qui représente l’unique chance de survie des Innu, est envahi de toutes parts : projets hydroélectriques, exploitation minière, base d’entraînement militaire. Les Innu comme les Tibétains sont en train de mourir. Certes, à la différence des Tibétains ils ne sont pas emprisonnés, torturés ou tués par les forces de l’État qui occupent leur territoire. Mais les Innu se tuent eux mêmes et le gouvernement canadien en porte l’entière responsabilité.

Ce numéro d’Ethnies dévoile une histoire cachée, bien différente de l’image libérale et bienveillante qu’offre le gouvernement canadien de ses relations avec ‘ses’ peuples indigènes. La version anglaise de ce document a eu un fort impact au Canada et a suscité chez les Innu l’espoir d’un changement. Penote Michel, porte-parole innu a ainsi déclaré : ‘Aujourd’hui pour la première fois depuis vingt ans, je me mets à espérer. Cet espoir nait de la certitude que nous pouvons, ensemble avec nos amis d’ici et du monde entier exercer une pression suffisante sur le Canada pour qu’il modifie son attitude envers les peuples autochtones’.

SOMMAIRE

Introduction

Un jour en février
La colonisation des Innu

Qui sont les innu?
La société innu
La vision du monde innu

Histoire

Comment en est-on arrivé là?


'Honte et confusion’ : la vie dans la communauté
L’Église
L’école
La santé
Le droit
Les autorités politiques : l’État, la Province, les Conseils de bandes, Nation Innu

‘De tous les côtés’ : l’invasion du territoire innu
Projets hydroélectriques
Entraînement militaire
Exploitation minière à Voisey’s Bay
Routes et communications : l’autoroute trans-Labrador et autres développements

'Défier l’‘inévitable’ : la résistance innu

'C’est à vous si vous me le donnez’ : ou comment le Canada négocie son occupation
La politique de revendications globales
Évaluation de l’impact sur l’environnement

Pourquoi le Canada prétend-il que les terres innu lui appartiennent?
L’évolution de la politique coloniale
Le Canada et la législation internationale

Que veulent les Innu?

Solutions
ISSN 0295-9151 – ISBN 2-912114-03-9 Format 16 x 24 cm, 104 p., photos.