Livre-DVD Le Pêcheur

16.00 €

(Balyksyt en sakha)

Une nouvelle de Nikolaï Neoustroïev et un film de Viatcheslav Semionov.

Un voyage poétique dans le grand nord sibérien, à la rencontre d'un vieux pêcheur.

Au nord-est de la Sibérie s'étend la République Sakha (ancienne Yakoutie). Cette république, presque aussi grande que l'Europe, abrite moins d'un million d'habitants.

Partis des steppes d'Asie centrale pour fuir les invasions mongoles au XIIIè siècle, les Sakha (anciennement appelés Yakoute) ont suivi le cours de la Léna et se sont installés sur le cours moyen du fleuve, où beaucoup d'entre eux élèvent encore des vaches et des chevaux.

Dans les années 1930, les autorités communistes ont forcé les nomades à se sédentariser et ont collectivisé le bétail. Considérant les chamanes comme des ennemis du peuple, elles leur ont interdit de pratiquer des rituels et les ont persécutés jusqu'à leur disparition. 

Les deux œuvres proposées ici ont toutes les deux été réalisées à une période charnière, avant et après la période soviétique.

Le récit de Nikolaï Neoustroïev, publié en 1926 en langue sakha et jamais traduit en russe, fait partie des classiques de la littérature sakha.

A une époque où la modernité laisse peu de place au monde traditionnel, le film de Viatcheslav Semionov, tourné en 2010 en République Sakha, prend une tonalité différente du récit de Nikolaï Neoustroïev qui retrouve une nouvelle vie.

L'histoire est celle d'un vieux pêcheur qui vit sur la rive d’un lac oublié. Fuyant les hommes, tel un ermite, il loue chaque jour les esprits pour la nourriture que la nature lui donne. Un jour, alors qu’il relève ses nasses, il aperçoit la tête d’un homme qui dépasse de l’eau. D’abord terrifié par la vision de cette tête coupée, il se rend compte que l’homme est vivant et décide de lui venir en aide…

Récit et livret en français, préface d'Emilie Maj, anthropologue, et entretien avec le réalisateur Viatcheslav Semionov. Sous-titres français, Borealia, 2012, 23 mn.